Philosophie

Square

Le « bon sens paysan » au service de votre projet

L’atelier développe des projets qui tiennent compte de l’ensemble des étapes de la vie du projet : de sa conception à sa gestion sur le long terme en passant par sa réalisation. Pour cela, Patrick Merlier met son « bon sens paysan », acquis par sa pluriactivité et son parcours professionnel, au cœur de la réflexion. Ainsi, la mise en œuvre des aménagements et surtout leur gestion sur le long terme font partie intégrante du projet et en guident le processus de conception.

 

La volonté farouche d’éprouver le projet de paysage

Patrick Merlier se démarque par sa volonté farouche d’éprouver le projet de paysage. Il prend ainsi plaisir à passer de la table à dessin à la pratique et vice versa ; dans le souci d’améliorer ses qualités de concepteur. Pour cela, il imagine, dessine, met en œuvre et observe de nombreuses techniques sur les 750 m² de jardin d’expérimentation dont dispose l’atelier ; ou à plus grande échelle au sein de l’exploitation agricole familiale. Il a ainsi à cœur d’apporter la meilleur réponse technique, esthétique, pratique, économique, écologique et sociale à la demande du client.

 

Le refus de la spécialisation

Bien qu’expert de l’agricole et malgré sa prédilection pour le rural, Patrick Merlier met à profit ses qualités, compétences et savoir-faire au service du paysage dans son ensemble. Il acorde ainsi le même intérêt à chaque projet. C’est la diversité des thématiques, échelles et contextes sur lesquels intervient l’atelier qui confère à ce dernier un professionnalisme reconnu.

 

Favoriser l’échange et la transmission

Sensible à l’échange et à la transmission des connaissances et du savoir-faire, Patrick Merlier a à cœur le partage de son expérience. Ainsi, depuis septembre 2018, c’est en qualité de professionnel du paysage qu’il est invité à enseigner le paysage auprès, notamment, des étudiants en BTSA Aménagement Paysager. Ces interventions sont également pour lui l’occasion de continuer à apprendre et de parfaire sa pratique auprès de ces futurs acteurs du paysage.